DSC05983

Comment avez-vous attrapé le virus du Sport-Auto ?

Maxime : J’ai attrapé le virus du Sport-Auto grâce à mes parents, ils ont commencé le rallye en 2004 en VHC et je les ai toujours suivis avec mes grands-parents. 

Christelle : Depuis toujours je suis passionnée d’automobiles, j’allais à des rassemblements etc..

Maxime, tu as commencé le Rallye en Mai 2010 en tant que copilote, que dois-tu retenir de ces débuts ?

En effet, j’ai commencé en 2010 à être copilote alors que je n’avais que 16 ans, j’ai roulé avec mon père, c’était le plus beau cadeau que je pouvais avoir. C’était au Rallye National de Dijon Côte d’Or où j’ai eu le droit à mon premier tête à queue (merci Papa !), un magnifique rallye où on gagne le groupe et la classe ! Après nous avons fait le Rallye de la Drôme, avec des hauts et des bas... C’est là que j’ai appris à savoir encaisser un abandon. Toutes les fois où j’ai roulé avec lui, j’apprenais à chaque fois : l’importance des notes, que celui qui fait confiance en ses notes peut aller très vite, que rouler avec la même personne forme un équipage soudé, qu’il faut une réelle confiance l’un envers l’autre car si le pilote ne sent pas la confiance dans la parole de son copilote, il va ralentir ; mais j’ai surtout appris que rien n’est joué jusqu’au podium de l’arrivée ! 

Fin 2012, tu es passé pilote, qu’est ce qui t’a poussé à franchir ce pas ?

Depuis que j’ai découvert le rallye à l’âge de 8 ans, dès que j’ai pu je me suis acheté la 106 et à peine j’ai eu le permis (le 7 juin 2013), j’ai fait le Rallye Bourgogne Côte Chalonnaise un mois plus tard avec ma mère ! Une autre raison qui m’a poussé à franchir le pas, c’est que mes parents et grands-parents nous aident, nous soutiennent et sont toujours là pour nous. C’est pourquoi on tenait à les remercier aussi, car sans eux, ça ne serait pas possible.


Pour 2013, changement de co-pilote. Christelle tu montes à sa droite. Quand et pourquoi as-tu décidé de devenir co-pilote ?

Lorsque j’ai rencontré Max, je ne connaissais pas du tout sa passion, je faisais encore de la GR (gymnastique rythmique) ma passion depuis que j’ai l’âge de 3 ans. Plus le temps est passé, plus j’ai découvert sa passion à lui, c’était complètement nouveau pour moi. J’ai appris à découvrir au fur et à mesure, il m’a proposé d’essayer et de voir si ça me plaisait. Le premier a donc été les Routes du Nord (oui avec lui c’est dès le début : coefficient 5 direct !). Les reconnaissances tombaient pour mes 20 ans, un cadeau juste énorme ! La semaine d’après, lors du rallye c’est vrai que j’étais stressée (je n’arrivais même pas à comprendre comment me casquer), mais une fois lancés sur la première spéciale, j’ai appris à maîtriser mon stress et me dire que j’étais en compétition de GR ! J’ai eu le droit à un tête à queue aussi pour ma première spéciale . Un très beau rallye avec de la neige et on termine 2ème de classe à 6 dixièmes de seconde, un super souvenir ! 

Pouvez-vous nous faire un petit bilan de votre saison ?

90883955_o

La saison avait donc très bien commencé en Février 2013 aux Routes du Nord. Après nous avons  fait le Rallye d’Epernay en Avril où on a eu moins de chance, nous avons cassé un cardan au bout de 4 kms... Nous avons donc fait celui de Dieppe en Mai, un rallye difficile et soutenu (16h – 00h) où on se sort dans l’avant dernière spéciale. Les abandons s’enchaînent car en Août nous faisons celui d’Autun et dans l’ES4, le couple de boîte se sectionne. Saison 2013 du coup terminée. La chance nous sourit enfin pour débuter la saison 2014 ; en effet, en Septembre, au Rallye d’Envermeu nous terminons 2ème de classe ! En continuant dans la lancée 2 semaines après, nous faisons le Rallye des Boucles de Seine et nous réalisons notre 1ère victoire de classe ! En Novembre, nous avons fait le Rallye Charlemagne, après l’ES3 nous étions 1er de classe mais dans l’ES4, de nouveau contraints à l’abandon, on tape ‘gentiment’ un mur mais qui nous ouvre le train, obligés d’abandonner pour notre sécurité... Nous avons beaucoup appris cette année, nous sommes encore dans l’apprentissage et nous sommes contents de cette saison malgré tout. Comme on dit souvent, on grandit de nos erreurs. Nous avons participé à des gros rallyes (coef 5) et à chaque fois nous étions sur le podium de classe à la lutte, c’est encourageant et prometteur, nous essayons de progresser tout en s’amusant. 

Des nouveaux projets pour 2014 ? Quel sera votre programme ?

Nous allons commencer en Janvier par Rallyes Jeunes voir ce que ça donne, on ne sait jamais… Sinon notre programme débutera en Février par les Routes du Nord avec 17 spéciales annoncées cette année, un gros morceau ! Si tout se passe bien, nous continuerons sur le même programme que l’année passée (Epernay, Dijon, Saint-Marcellin, Autun et on espère la Finale).

 
Merci d'avoir accepté de réponde à nos question, et nous vous souhaitons une très bonne saison 2014 !